Our mobile App is now available in App stores. Download it for free today!

Comment réduire ses mails de 80% avec le BIM Collaboration Format (BCF)?

l'openBIM comprend à la fois un ensemble de workflow et de logiciels pour garantir des processus de construction efficaces et fiables.

By Sylvain Marie, Catenda


La nécessité d'un format de collaboration BIM

Un des composants majeurs de l'openBIM est l'IFC (Industry Foundation Classes), la norme ISO pour l'échange de modèles de bâtiments. Collaborer en échangeant des fichiers IFC complets n'est pas une chose aisée. Voyons comment le BCF (BIM collaboration format), une autre norme openBIM, peut prendre en charge les workflows de collaboration avec des échanges de données plus légers.

Comparons l'IFC au PDF (Portable Document Format) au sein du monde professionnel (bien sûr, l'IFC va plus loin qu'une vue 2D ou 3D du projet grâce à sa sémantique intégrée). Les deux sont des normes ISO destinées à échanger des données de manière neutre afin de renforcer l'interopérabilité entre les logiciels. Les deux sont parfaits pour les livrables, pour les approbations, etc.

Mais que faire si nous devons discuter, commenter, demander des informations spécifiques ou nous rapporter à des objets spécifiques lorsque nous ne sommes pas assis dans la même pièce en même temps? De la même manière que PDF ne définit pas comment les révisions de documents et les commentaires doivent être échangés, les workflows de collaboration et de communication ont été volontairement exclus du champ d'application de l'IFC. L'IFC était destiné à transmettre des modèles de données autonomes et ne répond pas à la nécessité d'échanger des informations relatives à une sous-partie de projet spécifique, comme RFI (Requests For Information), la coordination séquentielle ou les problèmes survenant pendant le cycle de vie du projet.

buildingSMART est allé plus loin et a travaillé sur la définition d'une telle norme pour garantir un moyen neutre d'échanger des questions, des commentaires et des sujets sur les fichiers IFC.

Qu'est ce qu'un BCF ?

Le format de collaboration BIM (BCF) est un standard ouvert pour échanger des sujets liés au BIM entre logiciels. Le BCF pourrait être considéré comme un "système Post-It® pour IFC", ou plus précisément un "fil de discussion Post-it® pour IFC" grâce à son affectation des utilisateurs et sa gestion des statuts.

Les messages BCF lient les messages aux entités IFC. Ces messages peuvent être attribués à un utilisateur et avoir un statut.

Le BCF permet aux utilisateurs d'échanger sur des sujets (lors des projets de construction) à partir de différents logiciels. Un sujet est composé d'un sujet, d'un balisage (une collection d'informations textuelles liées au sujet, comme un nom, des commentaires, un statut), un point de vue pour fournir des informations spatiales au sujet et un instantané pris du point de vue. Des références aux documents stockés sur le serveur BCF peuvent être ajoutées. Bimsync fournit plusieurs extensions à la norme, comme des références à des objets dans le projet BIM afin de faciliter leur sélection et leur inspection.

Voici comment les sujets BCF peuvent être visualisés dans Bimsync:

Gestion des sujets dans Bimsync
Gestion des sujets dans Bimsync

BCF: Un format, deux standards

Le format de données BCF initial a été défini pour être stocké dans un répertoire zippé contenant des fichiers stockés en XML (pour les données BCF) et PNG (pour l'instantané). L'envoi de fichiers ZIP dans les e-mails n'étant pas le processus de collaboration le plus efficace, buildingSMART s'est rapidement concentré sur la fourniture d'une API permettant aux serveurs d'échanger des structures de données BCF au lieu de spammer des boîtes de réception.

Nous avons maintenant deux normes compatibles pour échanger des tickets BCF: BCF-XML - en utilisant des fichiers pour stocker des informations de collaboration et BCF-API - en utilisant des appels d'API entre les serveurs pour échanger des informations de collaboration. Les serveurs implémentant l'API BCF peuvent éventuellement héberger les modèles.

Le standard BCF

BCF est développé par les membres buildingSMART et peut être ouvertement suivi sur GitHub

Catenda participe activement aux efforts du développeur principal pour définir et développer la norme BCF. Voici l'évolution du format BCF au fil du temps:

Développement du BCF à travers le temps
Développement du BCF à travers le temps

Comment le BCF est-il utilisé en openBIM ?

Le BCF a été initialement implémenté dans les solutions Tekla et Solibri. Peu de temps après, Bimsync a adopté le BCF pour son workflow de gestion des sujets. Graphisoft et d'autres éditeurs de logiciels BIM ont suivi.

Grâce à son format très flexible, le BCF peut même être utilisé dans des logiciels qui ne dépendent pas de l'IFC, grâce aux plugins développés pour les outils de création en "closedBIM".

Utilisation du BCF dans Revit grâce à BCFier
Utilisation du BCF dans Revit grâce à BCFier

Le projet BCFier ajoute le support BCF pour Revit.

Chez Catenda, nous utilisons même le BCF pour nos propres projets de développement de logiciels!

Le BCF pour la synthèse

Pendant la phase de conception, les architectes peuvent facilement répondre aux demandes d'informations d'autres designers.

Par exemple, les réglementations en matière d'accessibilité peuvent être vérifiées par les agences de certification en mentionnant précisément quel élément doit être examiné de plus près. Dans cet exemple, Dag, en tant qu'agence de certification, marque un élément du modèle et ouvre un sujet BCF attribué à Michael l'architecte pour enregistrer une demande de modification. Le point de vue exact utilisé pour localiser le sujet peut être recréé, offrant à l'architecte un contexte clair pour résoudre le sujet.

Discussion interactive entre architectes et ingénieurs dans Bimsync
Discussion interactive entre architectes et ingénieurs dans Bimsync

Les deux professionnels peuvent ajouter des commentaires, des documents connexes ou des étiquettes au sujet.

Lorsque l'architecte a résolu le sujet, une nouvelle révision de modèle est téléchargée dans Bimsync et une notification est envoyée à toutes les parties impliquées. Si le sujets est résolu, il peut être fermé.

La gestion de plusieurs milliers de sujets pour l'ensemble du cycle de vie du projet est possible grâce à des tableaux de bord automatiques regroupant les sujets par statut, libellés, date d'échéance ou personne impliquée:

Les sujets BCF peuvent être filtrés et répertoriés avec plusieurs critères de commande dans Bimsync
Les sujets BCF peuvent être filtrés et répertoriés avec plusieurs critères de commande dans Bimsync

Le BCF pour la construction sur le terrain

Bimsync est bien plus qu'une interface utilisateur; c'est également une plateforme cloud utilisant un système de gestion des sujets entièrement conforme à BCF. Plusieurs intégrateurs de logiciels utilisent l'API Bimsync BCF pour développer leurs propres applications de terrain. Restez à l'écoute car nous aurons bientôt une annonce à ce sujet!

Le BCF pour la maintenance et l'exploitation

BCF est désormais également utilisé dans la phase de maintenance et d'exploitation. Par exemple, Legendre, l'un de nos partenaires d'intégration, vient d'annoncer une nouvelle solution pour gérer les bâtiments et leurs habitants. La nouvelle application MaXim utilise en interne les sujets BCF de Bimsync.

Aperçu de MaXim, la prochaine application en ligne d'opérations et maintenance du Groupe Legendre
Aperçu de MaXim, la prochaine application en ligne d'opérations et maintenance du Groupe Legendre

Le futur du BCF

BCF est une norme évolutive et de nombreuses extensions spécifiques aux fournisseurs sont actuellement déployées. Bimsync offre un certain nombre de fonctionnalités étendues puissantes, toutes destinées à être publiées dans une prochaine version de la norme.

Les tableaux de bord BCF sont des sujets BCF regroupés sous un thème commun. Plusieurs extensions sont actuellement proposées:

  • Types de sujets personnalisés
  • Statuts de sujets personnalisés
  • Les e-mails des membres du projet peuvent être répertoriés pour être utilisés dans les sujets

En outre, les extensions de sujets BCF incluent:

  • Liaison des objets aux sujets BCF. Les objets IFC sont identifiés par leur identifiant global unique (GUID).
  • Liaisons des emplacements 3D aux sujets BCF. Parfois, les objets IFC ne sont pas suffisamment précis et un emplacement spécifique est requis pour mieux prendre en charge le sujet BCF.

D'une norme sectorielle à une norme ISO?

BCF est un standard de l'industrie et permet aux logiciels d'activer des workflows d'information interopérables. L'échange d'informations dans les projets de construction bénéficie déjà de la norme ISO 29481 IDM (Information Delivery Manual). L'évaluation de la conformité de BCF à cette norme ISO contribuera à étendre encore son utilisation lorsque la gestion de la qualité implique une adoption complète des normes ISO. Des discussions au sein de l'association buildingSMART sont en cours pour définir BCF comme une norme conforme à la norme ISO 29481.

L'interopérabilité des logiciels

En tant que l'un des principaux développeurs de BCF-API, Bimsync a immédiatement déployé la nouvelle spécification en tant que workflow de gestion des sujets en 2015, devenant le premier serveur BCF.

Depuis, plusieurs éditeurs de logiciels ont implémenté BCF-XML, qui offre un support «hors ligne» pour la gestion des sujets. Nous sommes heureux d'accueillir BIMCollab en tant que dernière entrée dans la liste des logiciels compatibles BCF-API! Nous invitons d'autres éditeurs de logiciels à se joindre à nous pour adopter des normes ouvertes de collaboration dans l'industrie de la construction.

    L'adoption d'un workflow BCF pour coordonner l'activité de l'équipe a permis de réduire de 80% le nombre d'e-mails échangés.

    Keep Reading

    Here are some other relevant articles

    Ready To Start Building Better Together?

    Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus.