Our mobile App is now available in App stores. Download it for free today!

Comment Bimsync aide les BIM managers dans leur quotidien


Nous avons eu la chance d'interviewer Damien Lefranc, BIM manager chez Legendre et utilisateur de la plateforme Bimsync depuis 5 ans maintenant. Il nous dit tout sur son rôle de BIM manager et son utilisation de la plateforme Bimsync.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours?

Après un BTS et un BAC dans le secteur du génie civil, j’ai étudié 4 ans l’ingénierie civile à l'ESITC de Caen. Pendant mes études, j’ai dû réalisé plusieurs projets dans le cadre de mon cursus. C’est à cette période que je me suis familiarisé avec le BIM. Au cours de ma 3e année à l'ESITC Caen, j'ai réalisé un Workshop sur le BIM au Danemark, au VIA university College, partenaire de l'ESITC. J'ai ensuite réalisé un projet de fin d'étude sur interopérabilité de la maquette numérique dans une entreprise générale de construction".

Après mes études, j’ai eu l’opportunité de rejoindre le groupe Legendre, une ETI majeure du secteur de la construction, en tant que modeleur BIM. Quand j’ai rejoint Legendre il y a 5 ans, il y avait une volonté très forte de la part de la direction de mettre en place une démarche BIM complète au sein de l’entreprise. C’est ainsi que le département Préconstruction de Legendre est née. Nous fonctionnions sur un modèle startup, assez flexible avec pour but d’innover et développer ce service au sein de Legendre. Au début, nous étions seulement trois personnes au sein de ce pôle: un responsable de service, un technicien BIM et moi même. Mon rôle a par la suite évolué passant de BIM modeleur (en charge de produire les maquettes numériques), à BIM coordinateur puis BIM manager.

Quel est votre rôle au sein de Legendre?

Comme dit précédemment, j’occupe aujourd’hui la fonction de BIM manager au sein de Legendre en lien avec des BIM coordinateurs et BIM modeleurs. Mon rôle principal en tant que BIM manager est de faire appliquer la convention BIM qui est définie en amont de chaque projet avec l’équipe de Maîtrise d’Oeuvre. Celle-ci évolue tout au long du projet en fonction des besoins du client. Il y a une convention BIM dédiée à la phase de conception et une convention BIM dédiée à la phase d'exécution. Pour moi, la fonction primordiale d’un BIM manager est étroitement lié à la convention BIM. Toutes les opérations menées dans un projet de construction sont guidées par ce document. Chez Legendre, celle-ci est basée sur le modèle fournit par le guide de Convention v2 de BuildingSmart France. Dans la convention BIM, figurent notamment les objectifs BIM du client, les usages BIM, c’est à dire la transcription des pratiques que nous allons mettre en place tout au long du projet (comme par exemple: produire des livrables 2D à partir de maquettes 3D ou encore gérer les conflits entre des maquettes), ainsi que les missions et responsabilités de chacun.

En tant que chef d’orchestre du projet, je définis le rôle de chacun dans le projet, transmets les modèles de référence aux différents BIM coordinateurs et m’assure du contrôle de la qualité des maquettes numériques. Je travaille donc en étroite collaboration avec les BIM coordinateurs présents dans différentes entités: les architectes, les bureau d’étude structure, les bureaux d’étude technique et les entreprises de réalisation. Pour bien différencier les deux postes, le BIM manager peut travailler sur un ou plusieurs projet et son rôle s’apparente à celui d’un chef de projet numérique alors que le coordinateur BIM, lui, travaille sur une seule discipline (par exemple la charpente) et a pour tâche principale de valider son modèle.

Enfin, en plus de toutes les fonctions citées précédemment, le BIM manager a un rôle de conseiller auprès du client. Il arrive fréquemment que le Maître d’Ouvrage ait mal défini ses besoins en BIM lors des différentes phases, il m’incombe donc de préconiser au client, les mesures à mettre en place pour mener le projet à bien.

Pourquoi avoir choisi Bimsync plutôt qu’une autre plateforme ?

Nous avons commencé à utiliser la plateforme Bimsync sur un projet phare du cabinet d’architecte Thibault Robert Architectes & Associés (connu dans l'univers du BIM et lauréat d'un BIM d'argent 2018 dans sa catégorie): le projet Graphites, rue de Saussure dans le 17ème arrondissement de Paris. À l’époque, les solutions concernant les plateformes de collaboration BIM étaient assez limitées. Nous étions à la recherche d’une plateforme de collaboration BIM dotée d’une visionneuse cloud performante, c’était vraiment notre critère de sélection principale. Après une analyse approfondie de plusieurs plateformes sur le marché, nous avons opté pour Bimsync.

Nous avons vraiment été séduits par l’efficacité du viewer, la possibilité de charger des modèles 3D très complexes ainsi que par la fluidité de navigation. De plus, les divers fonctionnalités liées à la visionneuse comme l’avant-métré ou la prise de distance ont représenté des atouts non négligeables dans notre prise de décision.

Vue d'un modèle 3D dans le viewer Bimsync
Vue d'un modèle 3D dans le viewer Bimsync

Quelles sont les fonctionnalités qui vous sont le plus utile?

La visionneuse BIM est de loin la fonctionnalité qui me sert le plus en tant que BIM manager.

Le système de sujets basé sur le format BCF est également très important dans notre quotidien chez Legendre, nous pouvons organiser les sujets par liste, les classer par ordre de priorité, s’ils ont été résolus ou non. Le fait de segmenter les sujets et de les attribuer à différentes équipes nous permet d’avancer rapidement en traitant les sujets de manière plus efficace.

Interface des sujets dans Bimsync
Interface des sujets dans Bimsync


S’ajoute à cela la gestion des documents de Bimsync qui nous permet de définir une arborescence très précise. Il y a la possibilité de lier des documents avec des sujets et des objets, ce qu’une GED (gestion électronique des documents) seule ne permet pas.

Dans la plateforme développée par Catenda, nous organisons un Common Data Environment (CDE) en partageant, en publiant des modèles conforme à un contrôle qualité et en archivant des modèles à la clôture de projet.

Enfin, les systèmes de classifications (en lien avec le bsDD ou non), nous permettent d’aller plus loin dans la granularité de nos modèles et ainsi de permettre la communication avec un système d’exploitation et maintenance des ouvrages.

Comment Bimsync vous a-t-il aidé à atteindre vos objectifs?

La plateforme Bimsync offre une palette de solutions assez large. Pour illustrer ces propos, je peux vous citer 3 exemples concrets dans lesquels Bimsync nous a aidé à résoudre des problématiques différentes.

Projet Campus Avril

Lors du Projet campus Avril nous avions pour mission de construire le siège social de groupe Avril un bâtiment en forme de soucoupe, ce qui nécessitait l’implication de beaucoup de corps de métiers différents. La collaboration et la communication entre tous ces acteurs était donc notre plus gros challenge sur ce chantier. Pour répondre à ce défi, nous avons donc énormément utilisé les sujets dans Bimsync. Ainsi chaque équipe avait accès à sa liste de sujets de contrôle qualité de ses modèles ou de conflits avec les autres lots, pouvait les actualiser et les traiter en temps réel. Nous avons eu recours à l’utilisation intensive des BCF pour résoudre nos sujets. C’est ainsi qu’a été assuré la synthèse technique et architecturale du projet.

Projet Campus Avril réalisé avec Bimsync
Projet Campus Avril réalisé avec Bimsync

Parker tower

Pour le projet Parker tower à Londres, nous avions un gros sujet Méthode. En effet, ce projet de transformation d'une tour de bureaux en logements à nécessité une modification de sa structure béton et une surélévation en charpente métallique. Les façades ont donc été totalement repensées. Ce fût un contexte particulier puisque le projet était réalisé en plein coeur de Londres, donc il y avait très peu d’espace pour manoeuvrer et faire l’installation de chantier.

À l'époque, j’étais le modeleur BIM et était en charge de designer les modèles de structure béton et méthode. Je devais ensuite le partager avec l’équipe travaux via Bimsync pour validation. Nous nous sommes servi de la visionneuse Bimsync en support pour présenter les différents sujets de méthodes aux conducteurs travaux et acteurs du projet. Nous avons par exemple, insérer la circulation des camions dans les rues en vue de traiter les questions logistiques en amont.

Toutes les équipes de conducteurs de travaux ont ainsi pu avoir une idée claire et précise des méthodes employées en se connectant sur la plateforme Bimsync.

Identity

Sur le projet Identity à Rennes, le plus gros challenge résidait dans le bardage et les façades de ses exosquelettes. En effet, les 3 bâtiments qui composent ce projet ont nécessité une communication et une coordination de tous les instants avec le charpentier et les menuisiers. En réunion, nous utilisions la visionneuse Bimsync pour expliquer les différentes interfaces. Cela permettait de savoir à l’avance où mettre les ancrages de la structure métallique secondaire. Nous avons également modélisé tous les lots de l'enveloppe pour faciliter communication.

Projet Identity réalisé avec Bimsync
Projet Identity réalisé avec Bimsync

Quelles ont été les évolutions marquantes suite à l’utilisation de Bimsync?

Comme la majorité des personnes travaillant dans le secteur de la construction, nous utilisions l’email comme principal canal de communication. Cela présente l’avantage d’être simple et nous permet de pouvoir communiquer avec tout le monde, cependant ce n’est pas l’idéal pour un BIM manager. En effet, le grand nombre de révisions de modèles dans un projet, la visualisation des sujets et la nécessité de faire des changements rapidement constituent des contraintes à l’utilisation de l’email. De plus, le grand nombre d’acteurs et de documents échangés dans un projet de construction rendent vite la tâche compliquée et obstrue les canaux de communication.

La partie BCF proposée par la plateforme nous permet tout simplement de réduire l’envoi d’emails. Toutes nos conversations et interactions se font directement dans Bimsync. Nous stockons systématiquement tous les documents relatifs à la démarche BIM du projet sur ce cloud. Ainsi, il est aisé de retrouver ce qu’il s’est dit lors d’une réunion et de garder une trace écrite. C’est un formidable gain de temps et nous permet de tout centraliser sur un outil unique. C’est pourquoi en utilisant les BCF, nous réduisons drastiquement nos risques de perdre des informations cruciales.

Exemple de BCF dans Bimsync
Exemple de BCF dans Bimsync

Nous avons gagné en agilité en simplifiant au maximum les procédures et en limitant le nombre d’outils utilisés lors d’un projet de construction. Il est difficile de chiffrer exactement l’impact sur la productivité de l’équipe (d’un point de vue quantitatif) mais Bimsync a grandement contribué à fluidifier la collaboration entre les parties prenantes du projet.

Avec Bimsync, nous avons dorénavant accès à une multitude de data (tels que le nombre de sujets traités, les sujets traités par discipline, le nombre de sujets résolus ou encore le nombre de révisions de modèles). En connectant Power BI avec la plateforme cloud Bimsync, nous avons un nombre incommensurable de statistiques durant toutes les phases du projet (de la conception à l'exécution) ce qui constitue un réel atout dans la prise de décisions et le retour d’expérience.

De plus, grâce aux API ouvertes de Bimsync, ainsi qu’à l’arborescence et les propriétés communes de l’IFC nous avons pu développer notre propre outil en interne nommé “MaXim”. MaXim est un système openBIM d'exploitation du bâtiment qui a pour vocation de mettre le gestionnaire et les occupants au centre de la vie de leur bâtiment. La plateforme centralise l'ensemble des données techniques issues des différentes applications métiers et les met à disposition de ses utilisateurs et des services liés. Grâce à MaXim, nous gardons constamment la visibilité sur les consommations énergétique, les opérations de maintenance préventives et correctives ainsi que l'utilisation et le bien-être des locaux. Articulé autour du jumeaux numérique du bâtiment, l'ensemble des fonctionnalités sont accessible grâce à la navigation 3D dans la maquette et à une interface pensée pour l'utilisateur.

Interface utilisateur dans MaXim
Interface utilisateur dans MaXim

Nous avons vraiment été séduits par l’efficacité du viewer, la possibilité de charger des modèles 3D très complexes ainsi que par la fluidité de navigation.

Keep Reading

Here are some other relevant articles

Ready To Start Building Better Together?

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus.